Diderot D.

La religieuse. Le neuveu de Rameau

(0) Prisijunkite, norėdami įvertinti.
Skelbimas

3 €

3.00
Būklė: Puiki
Miestas: Vilnius
Vartotojas

wictorijai
Parduodu

Santrauka: Au XVIIIème siècle, une jeune fille nommée Suzanne Simonin est contrainte par ses parents de prononcer des voeux forcés au terme de son noviciat. C'est dans la communauté des clarisses de Sainte Marie qu'elle rencontre la supérieure de Moni. Celle-ci, une mystique, se lie d'amitié avec la jeune fille avant de perdre la foi et de mourir. La période de bonheur et de plénitude s'achève pour l'héroïne avec l'arrivée d'une nouvelle supérieure: Sainte-Christine. Au courant que Suzanne désire rompre ses voeux et que pour ce faire elle a intenté un procès à la communauté, la supérieure opère un véritable harcèlement morale et physique sur Suzanne. En perdant son procès, Suzanne est condamnée à rester au couvent, cependant son avocat, maître Manouri, touché par sa détresse obtient son transfert au couvent Sainte-Eutrope. Au terme de son calvaire, Suzanne pardonne à ses bourreaux tout en continuant à poursuivre ses réflexions éminemment subversives sur le bien-fondé des cloîtres et de l'univers conventuel. Son arrivée dans la communauté de Sainte-Eutrope marque le début de l'épisode le plus fameux de La Religieuse. En effet, cett e période est caractérisée par l'entreprise de séduction de la supérieure à son égard. Celle-ci sombre dans la folie devant l'indifférence et l'innocence de la chaste Suzanne. Consciente de la dangerosité de ses désirs pervers qu'elle ne peut refouler, elle se livre aux macérations et au jeûne avant avant de mourir démente. Incapable de rester plus longtemps cloîtrée, Suzanne réussit à s'enfuir du couvent. Le Neveu de Rameau ou La Satire seconde est un dialogue philosophique écrit par Denis Diderot.Le neveu de Rameau est à la fois artiste, philosophe, fantasque et cynique. Comparé au « Neveu », le philosophe incarne lui la réflexion. Il a surtout pour but de donner la réplique au Neveu. Rameau réfute les valeurs morales imposées par la sociétés : vertu, amitié. Il pense qu'il faut être immoral pour pouvoir se calquer dans la société. Le philosophe tente de le persuader que l'honnêteté seule peut rendre heureux. Les deux hommes discutent ainsi dans un café du Palais-Royal. Ils se demandent à quelle personne il faut ressembler pour devenir le citoyen idéal.






wictorijai

(40)
  • Paskutinis prisijungimas: prieš 12 val.
  • Viso knygų: 423
  • Skelbimas atnaujintas: prieš 2 savaites

Kaina: 3 EUR
Būklė: Puiki
Miestas: Vilnius

Komentuoti gali tik prisijungę vartotojai!

Panašūs skelbimai